Sensibilisation à la nouvelle désignation des syndics

Le 27 février 2017

Comme l’Instruction no 33, Désignation de syndic et publicité par les syndics, entre pleinement en vigueur le 1er avril 2017 et que cette date approche à grands pas, le Bureau du surintendant des faillites (BSF) fait le point sur les activités d’éducation de la population visant à faire connaître la désignation « syndic autorisé en insolvabilité ».

En janvier, de nouveaux documents ont été publiés sur les médias sociaux du gouvernement du Canada pour inciter les consommateurs éprouvant des difficultés financières à rencontrer un SAI pour étudier les diverses options qui se présentent en cas d’insolvabilité. Ces messages soulignent le fait que les SAI sont les seuls professionnels compétents autorisés à administrer des procédures de faillite. De plus, des documents ont été préparés dans le but d’aider la population à faire la distinction entre SAI et conseillers en insolvabilité. Des gazouillis et des messages Facebook ont été publiés sur Questions d’argent et Questions d’argent, du Bureau de la consommation, et des gazouillis l’ont été sur SinformerCestPayant, le compte Twitter de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Nous lancerons une campagne de sensibilisation payante au début de mars. Axée principalement sur les plateformes numériques, elle visera à soutenir les efforts déployés pour aider les consommateurs à trouver rapidement de l’information au sujet des SAI et de l’insolvabilité. Cette initiative sera axée sur les mots clés courants que les débiteurs utilisent pour faire de la recherche sur Google. Sur Facebook, l’information s’affichera de manière proactive sur les fils d’actualité.

Pour promouvoir les SAI et la nouvelle désignation, ces nouvelles initiatives tablent sur des outils existants et les renforcent :

Nous invitons les SAI à prendre connaissance de ces documents et à les distribuer dans leurs activités promotionnelles. Si vous avez des remarques à formuler, vous pouvez les transmettre par courriel à l’équipe des communications du BSF.

Date de modification :